13/05/2011

L'été arrive, l'effet yoyo aussi !!!

ob%E9sit%E9.jpgEn cette période propice aux régimes éclair en prévision des jupettes, les professionnels de la santé s'alarment: maigrir ne doit pas se faire à la légère! Le risque, avec les diètes déséquilibrées et rapides, est de tomber dans le phénomène " yo-yo " (on perd 5 kg pour en reprendre 6...).

Dans les jours qui viennent, une campagne d'information à ce sujet (affiches, cartes éducatives) va fleurir dans les mutuelles, pharmacies, salles d'attente des médecins. Car le danger du yo-yo est réel: quand on perd du poids en (trop) peu de temps, on s' attaque au muscles et non au gras.

Or dans un corps, c'est le muscle qui brûle de l'énergie! Résultat, quand on stoppe le (mauvais) régime et on revient à l'alimentation habituelle, on brûle moins qu'avant car on a moins de masse musculaire. En plus, les calories non brûlées vont former de nouveaux stocks de gras.

Pour mieux comprendre:

vous perdez 5 kilos... ce qui se décompose comme suit: 2 kg de graisse, 2 kg d'eau et 1 kg de muscles.

vous reprennez 5 kilos: 2 kg de graisse, 2 kilos d'eau et 1 kg de graisse supplémentaire. En effet le kilo de muscle ne reviendait que si vous avez augmentez de façon significative votre activité physique....

Donc après la reprise de poids votre balance note toujours le même poids qu'avant votre "petit régime sans dangers", mais vous avez un kilo de graisse en plus et perdu quelques pourcent de capacité physique... 

Trois ou quatre "petits régimes sans dangers" par an... vous imaginez les dégâts ?

Conclusions: discipline alimentaire, et activité physique régulière valent toujours mieu que régimes ponctuels et inactivité !!!

09:38 Écrit par Frederic Jaucot dans régimes & Co | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.